Une présidente pour la Gabare

L’assemblée générale a renouvelé les administrateurs et la présidence

Lors de notre dernière assemblée générale de lundi 25 octobre, nous avons changé de gouvernance.


En effet, nos statuts prévoyaient un renouvellement par tiers tous les 3 ans, ce sont nos administrateurs « historiques » qui ont passé le flambeau hier soir !

Un grand merci à ces précurseurs qui ont construit la Gabare :

Annie Brun, Denis Joannes, Jean-François Angenault, Thierry Lamiable, Charlotte Meinnier, Jean-Louis Villame, Philippe Renauld, Daniel Bernier.

Nous accueillons et remercions pour leur engagement les nouveaux et nouvelles administrateurs-trices :

 Serge Adeline, Valérie Blot-Schemann, Dany Blot, Marie-Emmanuelle Chauvin de Ruffay, Anne Delalande, Nicole Guibourgé, Françoise Hébré, Sophie Marot.

Merci à Benoit Lonceint, qui accepte de renouveler son mandat avec le poste de vice-président, pour continuer à nous faire bénéficier de son expérience !

Corinne Turpin a présenté sa candidature et a été élue présidente de la Gabare.

« C’est avec humilité et consciente des responsabilités que je présente ma candidature.
Relisant les statuts de la Gabare, il y a une phrase qui m’interpelle dès le préambule « mettre l’humain au coeur de l’action ». Cette phrase m’interpelle particulièrement car elle résume bien mon parcours d’engagement personnel et professionnel : j’ai travaillé dans le logement social et la communication et me suis engagée au sein du CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) dont le leitmotiv est ‘une économie au service de l’Homme ». C’est à la suite de cet engagement que j’ai créé en 2006 l’entreprise de conseil Osmoze, qui accompagne les entreprises et les collectivités dans des démarches de développement durable et de responsabilité sociétale (RSE).

Dans ce mandat, il s’agit pour moi de poursuivre le travail réalisé par ces pionniers qui ont osé, avec une équipe renouvelée au CA, avec les coopérateurs et coopératrices engagé-es dans les commissions et au sein de la Gabare, et avec nos salarié-es : un travail d’équipe !

Voici 3 idées clés qui m’apparaissent essentielles :
Les compétences :  la Gabare est un lieu d’apprentissage, on se professionnalise, on accueille des jeunes qui découvrent un nouveau modèle économique, on apprend à être co-entrepreneur, et notre enjeu est d’atteindre avec rigueur l’équilibre financier afin de disposer de plus de moyens, de confort de travail pour tous. Il faut aussi oser tester, et évoluer pour réussir, en s’inspirant aussi de ce que font d’autres coopératives en France : nous tisserons des liens pour partager nos expériences.

L’humain : C’est l’esprit coopératif, la solidarité, être à l’écoute, s’enrichir de notre diversité, favoriser l’engagement, co-construire ensemble, prendre le temps du retour d’expérience, créer les liens qui font tout le plaisir de venir à la Gabare !

Faire rayonner un nouveau modèle économique citoyen, respectueux des hommes, de la santé, de l’environnement, des producteurs.
« Les choses appartiennent aux gens qui les font » !


Merci pour votre confiance et faisons voguer ensemble la Gabare ! »

LE MOT DE BENOIT LONCEINT, PRESIDENT SORTANT

 » Je remercie chacune et chacun des membres sortants du Conseil d’Administration de LA GABARE pour son engagement historique dans la création et la construction de notre coopérative.

Nous avons collectivement parcouru en trois ans, un bout de chemin conséquent. Pour autant la GABARE est toujours en construction et nécessite dans cette troisième année d’existence, d’être consolidée sur ses fondamentaux. Le renouvellement d’un tiers du Conseil d’Administration permettra d’apporter ce nouveau souffle dans les voiles de LA GABARE.

Je me félicite de l’élection de Corinne Turpin à la présidence de la coopérative qui est, ne l’oublions pas, portée par 65% de femmes !

J’ai proposé de renouveler mon mandat mais comme VICE PRESIDENT afin d’accompagner Corinne et le Conseil d’Administration considérant que nos objectifs ne sont pas encore atteints …


J’adresse, en notre nom à tous, un chaleureux remerciement à Annie Brun qui dès le début s’est engagée sans réserve dans ce projet et qui est probablement la plus bénévole de tous nos sociétaires ..!


Benoit Lonceint