SHOPOPOP

  • Qui est Shopopop ? Un service de cotransportage fait par des particuliers, sur le modèle de Blablacar. C’est une société collaborative qui existe depuis 2016 basée à Nantes mais fonctionnant dans toute la France ; il y a déjà 300 cotransporteurs sur l’agglomération d’Orléans. Pour plus d’informations : https://www.shopopop.com/ .
  • Comment s’organise la préparation des commandes et de la livraison ? Les salariés référents pour les systèmes de livraison sont Montse et Alexandre : ils récupèrent vos demandes de livraison sur Odoo, les saisissent sur le site de Shopopop pour déclencher l’alerte auprès des cotransporteurs de Shopopop
  • Qui sont les cotransporteurs ? Des particuliers profitent de leurs trajets réguliers pour livrer vos achats, C’est vous qui choisissez le créneau de livraison, selon vos besoins et à l’adresse de votre choix : l’occasion d’échanger quelques mots et un sourire avec des personnes que vous n’auriez peut-être jamais croisées. Ils vous donneront peut-être envie d’être aussi cotransporteur !
  • Pourquoi au moins 4 heures de délai pour la livraison ? Montse et Alexandre iront régulièrement consulter Odoo pour identifier les demandes de livraison, ils doivent saisir la demande sur le site de Shopopop et faire appel aux coop en service pour préparer les commandes. Shopopop s’engage à une livraison dans les 2 heures qui suit la demande de livraison.
  • Comment calculer la distance pour identifier la bonne tranche tarifaire ? Les cotransporteurs reçoivent un « pourboire » en fonction de la distance (comme pour Blablacar). Comme notre système coopératif est basé sur la confiance, c’est le coopérateur qui va indiquer le tarif correspondant à son adresse en calculant la distance sur un site type WaZe, viamichelin ou Mappy).
    Plusieurs itinéraires sont en général proposés : choisissez le trajet le plus court. Shopopop refacture ensuite à la Gabare le coùt du transport que nous aurons collecté sur la facture totale via Odoo. Si des écarts sont constatés, c’est la Gabare qui prendra le surcoùt en charge, donc on compte sur l’esprit coopératif !

Coop relais

  • Qui sont les coop-relais ? Nous allons tester ce service avec 3 premiers coopérateurs volontaires : Corinne Turpin pour St Jean de Braye, Benoit Lonceint pour Saran et Fleury, Eric Rambour pour Sandillon, St Cyr en Val, St Denis en Val et St Jean le Blanc ….
  • Les Coop relais prendront contact avec les coopérateurs de leur secteur pour établir la relation et évaluer les besoins.
  • Si d’autres coopérateurs veulent participer à cette action de solidarité entre coop et devenir coop-relais, contacter le bureau des coopérateurs par email pour élargir le service.
  • Quels sont les jours de mise à disposition des courses et à quelle adresse ? Les coop-relais viennent au moins 1 fois par semaine à la Gabare, compte tenu de leurs engagements. Aussi, le principe est de profiter d’un déplacement à la Gabare pour rapporter d’autres courses que les siennes et rendre service. Dans un 1er temps d’expérimentation, nous aurons chacun notre organisation : groupe watsapp, mail, ou autre pour prévenir du déplacement au moins la veille, de façon à ce que la commande soit préparée pour le lendemain. C’est donc un service moins souple qu’avec Shopopop mais dont la valeur est juste récompensée par un sourire

Questions diverses

  • Le click and collect est-il toujours d’actualité ? Oui, cela peut faire gagner du temps pour certains : on peut choisir de faire préparer ses courses, payer en ligne si on a peu de temps ou préférer finir son panier et payer en caisse.
  • Que se passe-t-il s’il y a une erreur de préparation ou si un produit que j’ai payé n’est en fait pas disponible au moment où la commande est préparée ? Nous prévoyons un système d’avoir pour permettre de récupérer la différence de prix sur les prochains achats.
  • Le service est-il ouvert à tous ? Pour l’instant, le service n’est accessible qu’aux coopérateurs, dans un esprit de service supplémentaire, mis en œuvre par des coopérateurs pour des coopérateurs. Nous devons le tester, l’expérimenter et recueillir les « bugs » et autres améliorations qui vont apparaître à l’usage. Dans un 2ème temps, pourquoi pas le développer auprès d’un public pour lequel faire ses courses est difficile (personnes âgées ou en situation de handicap), dans un esprit de solidarité.

Partageons nos retours d’expérience pour nous améliorer collectivement

Vous avez d’autres questions, vous souhaitez nous faire part de votre retour d’expérience, de propositions d’améliorations ? Nous les recueillons et les partageons dans un fichier en ligne
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1dFTgM211eZxHBAYrfYYsXGe3GWuy_yw3vlrEOxtNeE8/edit?usp=sharing